Cinq astuces pour faire travailler un graphiste gratuitement

Partager l'article
  • 1
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  

Depuis maintenant dix ans que j’ai créé mon studio graphique, j’ai été sollicité une multitude de fois pour travailler gratuitement. Les raisons ont été diverses : « J’ai pas d’sou, ça va te faire connaître, c’est facile pour toi…!!! »
Alors, oui, j’ai déjà travaillé gratuitement et je vais même vous donner les 5 astuces pour faire travailler un graphiste gratuitement !

Comment faire travailler un graphiste gratuitement

1- Un projet grandiose

Si vous arrivez avec un projet faisant vibrer en moi ma petite flamme de graphiste, ou ce truc tellement colossal et fantastique qui me propulsera en orbite, ou l’idée du siècle qui me provoquera une petite émotion bien sentie, alors, oui, peut-être que je prendrai 5 minutes pour réfléchir à la question. Mais sincèrement, des logos, des flyers et des boites “formidables”, on en voit tous les quatre matins.

Je sais que vous n’avez pas d’argent et que ça vous aiderait. Je sais que vous venez de créer le futur Facebook qui va tout déchirer… mais moi, il faut que je paie mes charges. Et ça c’est du concret !

2- Un projet humanitaire

C’était un samedi, je viens de manger avec mes enfants un burger dans un fast food. On parle des mauvaises notes de la petite et des bêtises du grand, bref, des petits tracas du quotidien. Au moment de partir, je laisse entrer une autre famille. Il sont 4… comme nous. La dernière est clouée dans un fauteuil médical avec un lourd handicap. Il fallait que je fasse quelque chose car moi je vais bien, mes enfants vont bien… Alors je suis devenu membre d’une œuvre caritative. Et pour eux, je fais des logos, des affiches, des flyers, des dessins, etc.

Alors, si vous êtes l’Abbé Pierre ou le Mahātmā Gandhi, je travaillerai certainement pour vous gratuitement. Mais je vous préviens, la barre est haute.

3- Avoir déjà rendu service

L’astuce ultime du flyer à l’œil, le Saint-Graal du logo gratuit et de la com sans frais, m’avoir déjà rendu beaucoup de services. Il faut donner pour recevoir, c’est connu. Cependant, quand j’offre quelque chose, généralement c’est de bon cœur, mais uniquement quand je l’ai décidé. Le fait d’avoir rendu de multiples services sans l’attente calculée de retour, me donnera peut-être l’envie de vous rendre la pareille. Mais il va falloir sortir l’artillerie lourde.

Bien sûr, vous penserez à moi quand vous aurez fait fortune ou vous me ferez travailler quand votre boîte sera en vitesse de croisière… Pas de soucis, allez-y, je vous regarde !

4- Être un bon ami

Oui, clairement ça aide. C’est plus facile, avec un bon copain graphiste, d’avoir un logo gratuit. Mais bizarrement, mes meilleurs amis m’ont toujours payé mes réalisations rubis sur l’ongle… Il va falloir être un très, très bon ami.

C’est vrai qu’on est les meilleurs amis du monde, on a dû manger dans la même assiette de cacahuètes ensemble…

5- Avoir déjà des commandes

Être déjà client et apporter des affaires rentables sont des avantages certains pour faire travailler un graphiste gratuitement. Et encore, mes gratuités sont essentiellement cosmétiques : Une correction par ci, un changement de photo par là, bref, rien de folichon et rien à la hauteur de vos espérances. C’est assez logique, car votre client sait exactement les efforts fournis et aussi que tout travail mérite salaire.

Comment ? Vous m’avez déjà fait travailler il y a 5 ans ? Pour… ? 20 cartes de visite… ! Hmm hmmm !

 

En conclusion, NON ! N’espérez jamais faire travailler gratuitement un graphiste, car il travaille tout simplement ! Et c’est juste une règle de savoir-vivre. 8 à 10 heures à œuvrer derrière un ordinateur, ce n’est pas que du loisir. Un logo, un dépliant, une illustration, ce sont beaucoup d’heures de travail. Alors, messieurs ou mesdames sur Internet, ce n’est pas parce que c’est sur le web que c’est gratuit, et s’il vous plait, passez votre chemin. Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir un graphiste pour votre logo, faîtes-le vous-même.

Dans ce blog, j’offre un bonus avec les informations que j’ai choisi de partager avec vous. Il y a toujours un dessein derrière, ce n’est pas gratuit et c’est un choix. Ce petit article est polémique, je le conçois, et même consensuel je l’admets. Mais s’il vous plait, respectez le travail des gens et arrêtez de nous demander de travailler gratuitement.

Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, vous êtes libres de me laisser un commentaire assassin sous ce post, je le lirai bien volontiers. 😉
Sur ce, à bientôt.

 

4 commentaires

  1. Kelvin GUEZOU Répondre

    Salut Cyril,

    Loin d’un commentaire assassin, je devrais plutôt dire : Bravo.
    Encore jeune, j’ai encore beaucoup à apprendre, mais je suis déjà passé par là, pour certains projets personnels. Je suis resté scotché sur les “attentes” des utilisateurs. Travaillant sur une application ouverte à certains sports de rue, j’ai fait un sondage si les gens étaient prêts à participer financièrement afin de faire vivre le projet.

    Verdict irrévocable de certaines personnes : Ce sport pouvant se pratiquer gratuitement, je ne suis qu’un escroc qui tente de soutirer de l’argent violant par la même occasion les lois de l’éthique et de ce sport.

    Charmant… Donc, je propose à tout le monde de travailler gratuitement à vie. En CDI, comme ça plus de chômage 😉 Ha non ?!

    Je considère que même entre amis, il est important d’avoir un rapport gagnant/gagnant pour un service “gratuit”. Le vrai terme est “Collaboration”, ce qui n’est pas du tout la même chose. Demander un service gratuit qui sort des 5 points que tu as mentionné est à la limite de l’irrespect. Et c’est ne pas se respecter soi-même que d’accepter d’aider les autres tout le temps.

    J’aime bien la vidéo d’Olivier Roland qui aborde ce sujet sous un angle plutôt inédit : L’esclavagisme moderne. (https://www.youtube.com/watch?v=D2QsBm48bAI.)

    Merci Cyril pour cet article,
    Kelvin

    • Cyril Leclercq Auteur de l’articleRépondre

      Encore aujourd’hui j’ai du mal à passer cette étape du “gratuit” à payant. Mais je me soigne et je ne m’en porte pas plus mal.
      J’ai été ravi de te rencontrer à la rencontre BP. En espérant te recroiser un jour. Sur nos blogs en tout cas j’en suis sûr !

  2. Didier Répondre

    Bonjour Cyril
    La formule du gagnant gagnant est indispensable pour toute bonne entente à long terme. J’ai été ravi de notre rencontre du 30, dès que j’ai ton mail, je te propose un échange.Je regarderai ton bonus avec intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *