[Vidéo] Créer une carte de visite efficace

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonjour à tous, et bienvenue dans cet article consacré à la création d’une carte de visite avec 3 logiciels de composition.

Aujourd’hui, beaucoup de cartes de visite passent entre nos mains, et le bon vieux format papier domine encore et toujours. Même si ça fait vieille école, le contact les yeux dans les yeux sera plus chaleureux qu’une transmission de données entre téléphones interposés.

PREMIÈRE PARTIE : La carte de visite, l’outil indispensable de la communication

Carte de visite originale
Carte de visite trop originale ?

Une carte de visite joue un rôle essentiel : fournir des coordonnées. Pour cela les règles sont simples, l’information prime sur le graphisme.

1- Encore et toujours la simplicité

Énormément de sites Internet proposent des milliers de modèles de cartes de visite très jolies et très bariolées, mais en observant bien, on notera que, plus les entreprises sont prestigieuses, plus leurs cartes sont simples. Libre à vous de mettre un peu de fantaisie dans votre création, mais si vous n’êtes pas un professionnel de l’image, soyez simple, vous gagnerez du temps.

exemples de cartes de visite
Quelques exemples de cartes de visite simples et efficaces

Je privilégie toujours le blanc pour plusieurs raisons :

  1. La lecture n’est pas gênée par un élément en arrière plan ;
  2. Vous n’avez jamais de souci de coupe à l’impression ;
  3. Vous allez à l’essentiel.

Un logo, un slogan, votre nom et votre fonction, une adresse, un numéro de téléphone pour vous joindre, et enfin un site et une adresse mail suffisent. Ce n’est pas la peine d’en faire un catalogue, votre carte de visite en sera plus aérée et plus appréciée.

2- La qualité passe par son papier

Il y a quelques jours, en réunion, un fournisseur me donne sa carte de visite. Elle sort certainement d’une imprimante de bureau, qu’il a plastifiée et découpée. Voici donc la première image qu’il me fournit : un bout de papier fait à la va-vite. Ça ne joue pas en sa faveur. Bizarrement, ma réflexion est souvent la même, s’il met autant de soin dans ses services que dans sa carte… notre collaboration risque d’être éphémère !

Papier Vélin, Bristol, recyclé, 350g mat, etc.

On nous parle souvent de l’importance de la présentation pour un entretien d’embauche ou lors un rendez-vous professionnel. Pourquoi négligez ce simple morceau de carton ? Il s’agit de l’image que votre interlocuteur gardera une fois la rencontre terminée.
Avoir la carte de visite la plus originale ou la plus stylée du monde n’est pas nécessaire. Mais une carte de bonne facture, se tenant bien, montrant votre attachement au moindre détail, est primordiale.
Considérant aujourd’hui les coûts d’impression, pourquoi se priver d’un tel outil ? Même si vous souhaitez tout maîtriser, une pochette de feuilles “spéciales cartes de visite” (type avery.fr) est un meilleur substitut.

Je privilégie toujours un papier à 350g blanc mat et un format 85x55mm pour plusieurs raisons :

  1. C’est un grammage et un format standards, donc des coûts réduits ;
  2. Il a une bonne tenue et résiste au temps ;
  3. Il tient dans les encoches cartes de crédit d’un portefeuille.

Si vous avez besoin d’écrire plus de contenu, n’oubliez pas qu’une carte de visite à deux faces. Accrochez votre interlocuteur avec votre recto. Le logo et le nom de l’entreprise suffisent. Réservez le verso pour donner plus d’informations : Coordonnées, site Internet, réseaux sociaux, flash code, et surtout vos services.

DEUXIÈME PARTIE : Composition d’une carte de visite

Dans cette deuxième partie, voyons ensemble la création d’une carte de visite. Je vous montre les différentes phases de conception avec trois logiciels différent : Indesign, Photoshop et Open Office.

1- Sous Indesign

Un bon artisan utilise les bons outils. Indesign, Quark et même illustrator sont des logiciels adaptés aux travaux de PAO. Apprenez à les manipuler pour faire de meilleures compositions.

2- Sous Photoshop

Photoshop est un logiciel de traitement d’image, essentiellement pour la retouche ou la modification d’images. Faire des travaux de PAO est tout à fait possible, mais les manipulations sont toutefois plus ardues.

3- Avec le traitement de texte d’Open Office

Cette méthode est, selon moi, à proscrire. Un logiciel de traitement de texte fait très bien son travail pour des documents comptables ou du secrétariat, mais pas pour de la communication professionnelle. Cette méthode est à utiliser si aucune autre n’est possible. Dans tous les cas, faites plutôt confiance à votre graphiste ou votre imprimeur habituel. Il vous donnera toujours les bons conseils.

TROISIÈME PARTIE : Parlons tarifs

Vous trouverez tous les prix sur internet. Quoi qu’il en soit, une carte de visite en conception va vous revenir entre 30 et 90€ chez un imprimeur ou un reprographe. Il faudra lui transmettre tous les éléments : logo, textes, polices de caractères. Ne vous attendez pas à une création ou un design particulier.Même s’ils ont généralement un service de conception, ça n’est pas compris dans le prix.
Pour une création pure, un graphiste préférera l’intégrer dans une prestation globale, par exemple la conception d’une identité visuelle. Ce sont des tarifs qui débuteront entre 350€ et 600€, voir plus.

À cela, rajoutez les coûts d’impression. Pour 100 exemplaires chez un reprographe, comptez 50 à 75€ TTC. Sur Internet, vous trouverez votre bonheur pour 30€ les 1000 exemplaires, chez Easyflyer par exemple. Les moyens de production ainsi que les volumes ne sont pas du tout les mêmes entre les deux prestataires. Cela justifie les différences de tarifs. Mais à ce prix, à vous de concevoir votre carte et attention aux surprises à la livraison !

Je vous livre ici quelques exemples à titre indicatif croisés dans ma profession, pour vous donner une idée de la réalité du marché. Pour de plus amples informations demandez une consultation personnalisée, je me ferai un plaisir de répondre à toute demande.

En conclusion, quelle que soit la méthode utilisée, seul le résultat compte. Et finalement, si votre carte retient l’attention uniquement pour les informations qu’elle contient, elle a rempli son rôle, et c’est bien là l’essentiel.

N’hésitez pas me donner votre avis ou me faire part de vos suggestions dans les commentaires et à partager cet article.
Merci et à bientôt

2 commentaires

  1. Vincent Répondre

    Salut Cyril,

    Super ton article, je m’en suis inspiré pour concevoir ma carte de visite de mon blog.
    Il m’a bien aidé.
    Merci beaucoup
    A+
    Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *